Informations

Identification des structures internes des poissons disséqués

Identification des structures internes des poissons disséqués


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Remarque : les images affichées ci-dessous peuvent déranger certaines personnes.

J'ai disséqué un poisson pour la première fois ! J'ai une idée de ce que pourraient être certaines des structures, mais je n'en suis pas sûr et j'aimerais donc votre aide.

1.Voici le poisson que j'ai disséqué. Les structures blanches (vers la face dorsale) sont-elles des muscles ? Ils sont magnifiquement agencés.

2.Je veux savoir quelle est la structure de couleur jaune (vers la face ventrale). Je suppose que c'est l'intestin. Il a l'air "nouilleux". Voici un gros plan.

3.J'ai pointé du doigt deux parties différentes dans les images suivantes. Je veux savoir s'ils font partie de la même structure - c'est-à-dire la vessie natatoire ou s'il s'agit de deux structures complètement différentes. Quand j'ai enfoncé l'une des parties, l'autre a augmenté de taille, donc je suppose que c'est une structure mais je veux juste m'en assurer.


Comme je ne peux pas vraiment regarder et manipuler les structures jaunes, il m'est difficile de fournir des informations à leur sujet.

En ce qui concerne les structures blanches que vous mentionnez sur la première photo, je pense que ce sont très probablement des muscles. Quant à ta troisième question. Cela semble être une seule structure; et oui, en partant de cette hypothèse, la structure entière serait la vessie natatoire.


Dissection et structures de différents types de poissons | Zoologie

Coupez un petit morceau de peau de la surface dorsale d'un requin (Scoliodon). Mettez-le dans un tube à essai en verre dur contenant 5 à 10 % de solution de KOH. Faire bouillir en remuant constamment jusqu'à ce que la peau se dissolve. Verser le contenu du tube à essai dans un grand verre de montre. Laisser refroidir. Les écailles s'installent au fond. Décanter le fluide. Répéter la décantation avec de l'eau jusqu'à élimination de la dernière trace de KOH.

Pipeter une goutte d'eau avec la balance et la déposer sur une lame. Retirer l'eau avec un morceau de papier buvard et monter dans de la glycérine. La coloration, si nécessaire, doit être effectuée dans un petit verre de montre. Montez en suivant la procédure de routine.

je. La balance a une base et un corps.

ii. La plaque basale est quelque peu en forme de losange avec une cavité pulpaire sur la face ventrale, au centre.

iii. L'extrémité proximale du corps attachée à la plaque basale est étroite. Il s'élargit distalement.

iv. Quelques épines sont présentes dans le corps qui dépassent un peu du bord distal.

2. Échelles cycloïdes et cténoïdes des poissons :

Ces écailles sont présentes chez les téléostéens ou les poissons osseux.

Retirez quelques écailles cycloïdes d'une carpe ou quelques écailles cténoïdes d'un poisson koi (Anabas). Mettez-les dans un verre de montre contenant une solution de KOH à 10 %. Remuer lentement avec une aiguille jusqu'à ce que l'épithélium de couverture se dissolve. Laver abondamment à l'eau pour éliminer la dernière trace de KOH. Faire une préparation temporaire ou permanente tachée, selon les besoins.

je. Une mince plaque d'os presque rectangulaire avec une bordure libre semi-circulaire.

ii. Anneaux concentriques représentant la croissance annuelle présents.

L'extrémité libre porte de nombreuses épines courtes et osseuses.

3. Ampoule de Lorenzini (Chien Poisson):

Les ampoules de Lorenzini sont identifiées par le grand nombre de pores, disposés en groupes, sur la surface dorsale du museau et sur les côtés de la tête d'un requin (Scoliodon). En appuyant sur la région, un liquide collant suinte à travers les pores.

Coupez une partie de la peau avec le tissu sous-jacent de la surface dorsale de la tête ou du museau avec un groupe de tels pores. Mettez-le sur une lame avec une petite quantité d'eau. Ventralement, l'ampoule est reliée à des nerfs fins. Identifiez l'ampoule dans le tissu. Isolez-le des tissus environnants à l'aide de deux aiguilles. Laver à l'eau, colorer au borax carmin dans un verre de montre, déshydrater, nettoyer et monter.

je. Un tubule avec une ouverture à une extrémité.

ii. Le sac ampullaire attaché à l'autre extrémité du tubule.

iii. Le sac est composé de huit chambres disposées radialement autour d'un axe central.

iv. Le sac est relié à des nerfs fins.

4. Organe respiratoire accessoire du poisson Magur:

Clarias sp. (poisson magur):

Les organes accessoires sont au nombre de deux, un dans chaque chambre branchiale.

Clarias peut être tué par l'une des méthodes suivantes :

je. Par asphyxie au chloroforme.

ii. Frapper la tête avec un objet dur.

iii. Mettre le poisson dans l'eau tiède. La méthode n'est pas satisfaisante.

Fixer l'échantillon sur un plateau de dissection en position latérale à l'aide de grosses épingles. Coupez l'opercule avec une paire de ciseaux robustes le long du bord de la chambre branchiale, en gardant le bras pointu à l'extérieur. La chambre branchiale, à l'exception de la région occupée par les branchies, est enfermée dans une membrane très vascularisée. Couper la membrane en forme de croix (+), tourner les rabats et les épingler. L'organe arborescent est exposé.

Il se compose de deux éléments :

je. Organe arbo­rescent très ramifié, vascularisé, associé aux deuxième et quatrième arcs branchiaux et situé sur leur face dorsolatérale.

une. En raison de sa ramification abondante et de sa couleur rouge foncé, elle ressemble à une belle fleur.

ii. Diverticule membraneux fortement vascularisé de la chambre branchiale renfermant l'organe arborescent.

5. Organe respiratoire accessoire du poisson Singi:

Heteropneuste sp. (poisson singi):

Les organes respiratoires accessoires sont au nombre de deux, un de chaque côté du corps. Ce sont des tubes d'air sortant de la chambre branchiale et s'étendant très près de la queue étant situés près de la colonne vertébrale.

Les méthodes de tuer Clarias sont également applicables à Heteropneuste.

Exposer la chambre branchiale d'un côté en suivant la procédure adoptée pour Clarias. Faites une incision profonde avec un scalpel pointu le long de la ligne latérale en prenant soin qu'elle ne soit pas si profonde pour endommager le tube d'air. Séparez les muscles le long de l'incision pour exposer le tube d'air. En partant de l'extrémité de la queue, tracez le tube d'air jusqu'à son extrémité antérieure dans la chambre branchiale.

je. C'est un long tube d'air s'étendant du coin postéro-odorsal de la chambre branchiale jusqu'à très près de la queue.

ii. L'extrémité antérieure communique avec la chambre branchiale par une grande ouverture.

iii. L'extrémité postérieure est légèrement étroite et fermée.

iv. Quatre crêtes étroites, constituées de petits plis très vascularisés sur les parois internes, s'étendent sur toute la longueur du tube d'air.

6. Glande pituitaire du poisson Rohu:

Labéo sp. (poisson rohu):

Chez les carpes, l'hypophyse ou hypophyse est un corps ovale attaché à la surface ventrale du cerveau, juste en arrière du croisement des nerfs optiques (Fig. 29.6A). Il est relié au cerveau par l'infundibulum et recouvert de dure-mère.

Collection de glande pituitaire:

Deux modes de collecte sont pratiqués :

A. Prélèvement à partir de poissons entiers :

La tête du poisson est fermement tenue avec la main gauche en position dorso-ventrale (Fig. 29.6B). Pour exposer le cerveau, une fenêtre assez grande est découpée dans le toit du crâne avec un gros scalpel ou un coupe-os pointu et pointu. Les matières grasses des méninges autour du cerveau sont enlevées à l'aide d'une brosse fine ou d'un coton imbibé d'eau. Les résidus des corps gras sont lavés à l'eau claire.

La moelle allongée et les nerfs crâniens sont coupés près de leur origine. Le cerveau est soulevé de l'extrémité antérieure, tenant le lobe olfactif avec une paire de pinces fines et retiré du crâne. Dans le processus, la glande pituitaire est laissée dans le plancher du crâne. La membrane recouvrant la glande est délicatement retirée et l'hypophyse (Fig. 29.6B) est retirée avec une aiguille émoussée et coudée.

B. Prélèvement sur la tête coupée:

Le foramen magnum est agrandi en coupant l'os supraoccipital avec un coupe-os. Le cerveau est soit poussé vers l'avant avec une tige étroite et émoussée, soit retiré avec une paire de pinces fines, opérant à travers le trou. L'hypophyse reste dans sa position d'origine dans le plancher du crâne. Il est retiré avec une aiguille émoussée et courbée.

Préservation de la glande pituitaire:

L'hypophyse est conservée avec succès dans tout précipitant de solvant absolu, à savoir. alcool éthylique, isopropanol, acétone, etc. Immédiatement après le prélèvement, les glandes sont placées dans le précipitant et le récipient hermétiquement bouché.

Plus tard, les glandes sont transférées dans des récipients contenant un précipitant frais, hermétiquement fermées et conservées au réfrigérateur à 4°C. L'exposition à la température atmosphérique pendant le transport ou au moment de l'utilisation, après conservation, n'affecte pas beaucoup la puissance de l'hormone dans la glande.


Leçon : Dissection des poissons – Secondaire secondaire

Les élèves procéderont à une dissection du poisson pour examiner et identifier l'anatomie interne d'un poisson osseux et apprendre comment ces caractéristiques permettent au poisson de survivre.

Préparation

Des informations générales sur l'anatomie des poissons et les adaptations des poissons peuvent être trouvées dans la fiche d'information : Anatomie des poissons.

Cette activité peut être réalisée par les élèves individuellement, en binôme ou en petits groupes (3-4 élèves).

Il est recommandé de faire une démonstration de la dissection avec votre classe avant de leur permettre de disséquer leurs poissons.

Un certain nombre de ressources connexes sont à votre disposition, notamment la vidéo Virtual Fish Dissection, des affiches d'anatomie interactives et des affiches d'anatomie PDF.

Chaque élève, paire ou groupe aura besoin d'un poisson. Procurez-vous des spécimens de poissons entiers auprès de votre poissonnier. Les espèces qui sont relativement faciles à disséquer et à déterminer les organes internes comprennent :

  • Merlan de sable ou d'école
  • Merlan à nageoires jaunes
  • Mulet
  • Vivaneau rayé / vivaneau tropical / vivaneau à rayures brunes (pas plus grand que

Lors de l'achat de votre poisson, n'oubliez pas de noter son nom si vous ne le connaissez pas.

Vous pouvez acheter vos poissons à l'avance et les congeler, mais assurez-vous qu'ils sont complètement décongelés avant de tenter de les disséquer. Il est recommandé de garder vos poissons sur la glace avant de les disséquer pour garder le poisson ferme.

Chaque étudiant/paire/groupe aura besoin d'un :

  • poisson à disséquer
  • Plateau en plastique peu profond, planche à découper ou tapis ou papier journal (pour protéger leur surface de travail)
  • paire de ciseaux pointus à bout émoussé
  • paire de ciseaux bien aiguisés
  • paire de pincettes pointues
  • paire de pincettes émoussées.

De plus, chaque étudiant devra :

  • Paire de gants jetables
  • Copie de la feuille de travail de l'élève : Anatomie du poisson osseux - SS pour l'espèce choisie (ou une espèce similaire)
  • Copie de la feuille de travail de l'élève : Anatomie du poisson - SS

Choisissez la feuille de travail pour l'espèce que vous avez choisie ou qui présente une forme corporelle similaire à celle que vous avez choisie. La feuille de travail de l'élève : Anatomie du poisson est une feuille de questions qui s'applique à la plupart des espèces de poissons osseux. Vous pouvez également trouver une aide-mémoire pour l'enseignant : Anatomie du poisson osseux (pour l'espèce que vous avez choisie ou une espèce similaire).

Pour le nettoyage, vous aurez besoin de :

  • Eau chaude savonneuse pour nettoyer les plateaux et le matériel de dissection
  • Sacs poubelles robustes pour l'élimination des poissons disséqués et des gants jetables - nous vous recommandons de les congeler jusqu'au jour de la collecte des poubelles.
  • Pulvérisation de surface
  • Désodorisant (facultatif)

Ressources recommandées

Affiche : Poisson osseux – anatomie externe (thinglink)

Affiche : Poisson osseux – anatomie interne (thinglink)

Ressources additionnelles

Programme d'études d'Australie occidentale

Secondaire Secondaire – Biologie Année 11 Général

Secondaire Secondaire Supérieur – Biologie Année 11 ATAR

Secondaire secondaire – Sciences intégrées Année 11 Général

Pas

  1. Expliquez aux élèves le but de leur dissection de poissons – par ex. identification des organes externes/internes comparaison des organes externes/internes avec une autre espèce précédemment disséquée identification des adaptations et de leur objectif.
  2. Faites une démonstration de la façon dont vous voudriez que les élèves disséquent leurs poissons, en identifiant tous les étiquetages que vous souhaitez que les élèves complètent.
  3. Rappeler aux étudiants la sécurité en laboratoire et l'utilisation sûre des outils de dissection.
  4. Distribuer du matériel et du poisson aux élèves. Demandez aux élèves d'inscrire le nom commun de leur poisson et la longueur totale du bout du museau (museau) au bout de la queue (non étiré, dans une position détendue) sur leur feuille de travail.
  5. Examinez les caractéristiques externes du poisson, notamment :
    • Nageoire dorsale
    • Ligne latèrale
    • Nageoire caudale
    • Nageoire anale
    • Évent (anus)
    • Nageoire ventrale (pelvienne)
    • Nageoires pectorales
    • Opercule
    • Bouche
    • Narines
    • Yeux
Points de discussion :

Utilisez les informations fournies dans l'affiche : Poisson osseux – anatomie externe comme matériel de discussion pour chacune des caractéristiques. Les points d'intérêt particuliers peuvent être :

Points de discussion :

Utilisez les informations fournies dans l'affiche : Poisson osseux – anatomie interne comme matériel de discussion pour chacune de ces caractéristiques. Les points d'intérêt particuliers peuvent être :

Points de discussion :

La vessie natatoire est-elle encore intacte ? Si c'est le cas, il apparaîtra comme un sac rempli d'air.

Points de discussion :

Utilisez les informations fournies dans l'affiche : Poisson osseux – anatomie interne comme matériel de discussion pour le foie et les reins.

Points de discussion :

La structure des branchies est composée de trois éléments : les filaments branchiaux, les arcs branchiaux et les branchiospines. Référez-vous à l'affiche : Poisson osseux – anatomie interne.

Quel est le but des filaments branchiaux?

Quel est l'avantage d'avoir plusieurs couches de filaments branchiaux ?

Notez également que dans le milieu marin, les fluides corporels des poissons sont moins salés que ceux du milieu environnant, de sorte que l'eau se diffuse à travers la peau et les branchies. En conséquence, les poissons marins doivent « boire » en permanence pour éviter la déshydratation. Ils ne produisent également qu'une petite quantité d'urine.

Pour retirer les otolithes :
  1. Placez le pouce dans la cavité où se trouvaient les branchies et tenez fermement le reste du corps avec l'autre main. Tirez doucement la tête en arrière (vers la surface dorsale du poisson) jusqu'à ce que vous sentiez la colonne vertébrale se briser. Veillez à ne pas arracher la tête du reste du corps.
  2. À l'aide de ciseaux pointus et émoussés, coupez les premières vertèbres (maintenant séparées) parallèlement à l'os (c.
  3. Tirez le morceau d'os coupé vers le haut pour exposer les cavités de l'otolithe. Assis à l'intérieur de chaque cavité (il y en a 2), il y aura un seul otolithe.
  4. À l'aide de la pince à épiler pointue, retirez soigneusement les otolithes de chacune des cavités, en prenant soin de ne pas les enfoncer dans la cavité lorsque vous insérez la pince à épiler.
Points de discussion :

L'otolithe est l'oreille interne du poisson, lui permettant d'écouter les ondes sonores qui traversent l'eau. Les chercheurs peuvent déterminer l'âge des poissons osseux en étudiant leurs otolithes. Au fur et à mesure que le poisson grandit, de minuscules bandes blanches et claires de matière calcifiée se déposent dans l'otolithe, semblables aux anneaux de croissance d'un arbre. Les bandes de croissance sont comptées au microscope pour déterminer l'âge du poisson.


Dissection des étoiles de mer

Eles chinodermes sont des animaux à symétrie radiale que l'on ne trouve que dans la mer (il n'y en a pas sur terre ou en eau douce). Les échinodermes signifient « peau épineuse » en grec. Beaucoup d'échinodermes, mais pas tous, ont une peau épineuse. Il en existe plus de 6 000 espèces. Les échinodermes ont généralement cinq appendices (bras ou rayons), mais il existe quelques exceptions.

La symétrie radiale signifie que le corps est un moyeu, comme une roue de vélo, et que les tentacules sont des rayons qui en sortent (pensez à une étoile de mer). En tant que larves, les échinodermes sont à symétrie bilatérale. À mesure qu'ils mûrissent, ils deviennent radialement symétriques. La plupart des échinodermes adultes vivent au fond des océans. De nombreux échinodermes ont des ventouses au bout de leurs pattes qui sont utilisées pour capturer et retenir leurs proies et pour s'accrocher aux rochers dans un courant rapide.

  • Astéroïdes sont les vraies étoiles de mer et étoiles du soleil.
  • Ophiuroideas sont des ophiures et des étoiles de panier.

Les différences entre les deux sous-types résident dans la manière dont les bras se connectent au disque central. Les Ophiuroïdes ont des bras qui ne se connectent pas les uns aux autres. Il existe une frontière distincte entre le bras et le disque central. Les astéroïdes ont des bras connectés les uns aux autres. De plus, il est plus difficile de dire avec les astéroïdes où se termine le disque central et où commencent les bras. La surface supérieure (ou la peau) de l'étoile de mer semble épineuse si vous l'examinez. Si vous regardez de très près, vous remarquerez qu'il existe différents types de croissances à la surface. Certaines bosses sont utilisées pour absorber l'oxygène, elles sont appelées branchies dermiques. Les pédicellaires sont des organes ressemblant à des pinces utilisés pour nettoyer la surface de la peau. Les larves de balane pourraient atterrir sur une étoile de mer et commencer à se développer s'il n'y avait pas ces organes.

Comment les étoiles de mer se déplacent-elles ?

Matériaux:
Étoile de mer conservée, poêle à dissection, ciseaux, scalpel, forceps, épingles en T, crayon, tablier de laboratoire, lunettes de sécurité


Leçon : Dissection du poisson

Les élèves procéderont à une dissection du poisson pour examiner et identifier l'anatomie interne d'un poisson osseux et apprendre comment ces caractéristiques permettent au poisson de survivre.

Préparation

Des informations générales sur l'anatomie des poissons et les adaptations des poissons peuvent être trouvées dans la fiche d'information : Anatomie des poissons.

Cette activité peut être réalisée par les élèves individuellement, en binôme ou en petits groupes (3-4 élèves).

Il est recommandé de faire une démonstration de la dissection avec votre classe avant de leur permettre de disséquer leurs poissons.

Un certain nombre de ressources connexes sont à votre disposition, notamment la vidéo Virtual Fish Dissection, des affiches d'anatomie interactives et des affiches d'anatomie PDF.

Il existe deux variantes de la feuille de travail de l'élève associées à cette leçon, en fonction de l'orientation de votre dissection (anatomie externe uniquement ou anatomie interne et externe). Choisissez la feuille de travail pour l'espèce que vous avez choisie ou qui présente une forme corporelle similaire à celle que vous avez choisie. Il existe également une feuille de questions associée (Fiche de travail de l'élève : Anatomie du poisson) qui s'applique à la plupart des espèces de poissons osseux (facultatif). Vous pouvez également trouver une aide-mémoire pour l'enseignant : Anatomie du poisson osseux (pour l'espèce que vous avez choisie ou une espèce similaire).

Chaque élève, paire ou groupe aura besoin d'un poisson. Procurez-vous des spécimens de poissons entiers auprès de votre poissonnier. Les espèces qui sont relativement faciles à disséquer et à déterminer les organes internes comprennent :

  • Merlan de sable ou d'école
  • Merlan à nageoires jaunes
  • Mulet
  • Vivaneau rayé / vivaneau tropical / vivaneau à rayures brunes (pas plus grand que

Lors de l'achat de vos poissons, n'oubliez pas de noter leur nom si vous ne les connaissez pas.

Vous pouvez acheter vos poissons à l'avance et les congeler, mais assurez-vous qu'ils sont complètement décongelés avant de tenter de les disséquer. Il est recommandé de garder vos poissons sur la glace avant de les disséquer pour garder le poisson ferme.

Chaque étudiant/paire/groupe aura besoin d'un :

  • poisson à disséquer
  • Plateau en plastique peu profond, planche à découper ou tapis ou papier journal (pour protéger leur surface de travail)
  • paire de ciseaux pointus à bout émoussé
  • paire de ciseaux bien aiguisés
  • paire de pincettes pointues
  • paire de pincettes émoussées.

Chaque étudiant aura besoin d'un :

  • Paire de gants jetables
  • Copie de la feuille de travail de l'élève : Anatomie externe du poisson osseux ou Anatomie du poisson osseux pour l'espèce choisie (ou une espèce similaire)
  • Copie de la feuille de travail de l'élève : Anatomie du poisson (facultatif)

Pour le nettoyage, vous aurez besoin de :

  • Eau chaude savonneuse pour nettoyer les plateaux et le matériel de dissection
  • Sacs poubelles robustes pour l'élimination des poissons disséqués et gants jetables - nous vous recommandons de les congeler jusqu'au jour de la collecte des poubelles.
  • Pulvérisation de surface
  • Désodorisant (facultatif)

Ressources recommandées

Affiche : Poisson osseux – anatomie externe (thinglink)

Affiche : Poisson osseux – anatomie interne (thinglink)

Ressources additionnelles

ZONE D'APPRENTISSAGE BRIN SOUS-STRAND CODES
Science Compréhension scientifique Sciences Biologiques ACSSU150, ACSSU175
Compétences en recherche scientifique Planification et conduite ACSIS140, ACSIS165
Traitement et analyse des données et des informations ACSIS145, ACSIS170
Communicant ACSIS148, ACSIS174

Pas

    1. Expliquez aux élèves le but de leur dissection de poissons – par ex. identifier les organes externes/internes comparer les organes externes/internes avec une autre espèce précédemment disséquée identifier les adaptations et leur but.
    2. Faites une démonstration de la façon dont vous voudriez que les élèves disséquent leur poisson, en identifiant tous les étiquetages que vous souhaitez que les élèves complètent.
    3. Rappeler aux élèves la sécurité en laboratoire et l'utilisation sécuritaire des outils de dissection.
    4. Distribuer du matériel et du poisson aux élèves. Demandez aux élèves d'inscrire le nom commun de leur poisson et la longueur totale du bout du museau (museau) au bout de la queue (non étiré, dans une position détendue) sur leur feuille de travail.
    5. Examinez les caractéristiques externes du poisson, notamment :
      • Nageoire dorsale
      • Ligne latèrale
      • Nageoire caudale
      • Nageoire anale
      • Évent (anus)
      • Nageoire ventrale (pelvienne)
      • Nageoires pectorales
      • Opercule
      • Bouche
      • Narines
      • Yeux
    Points de discussion :

    Utilisez les informations fournies dans l'affiche : Poisson osseux – anatomie externe comme matériel de discussion pour chacune des caractéristiques.
    Les points d'intérêt particuliers peuvent être :

    • La forme de la nageoire caudale et ce que cela nous dit sur la façon dont le poisson se déplace
    • Positionnement et forme de la bouche - utilisez une pince à épiler pour ouvrir la bouche afin de montrer à quel point elle peut (ou ne peut pas) s'ouvrir. Le poisson a-t-il une langue ? L'espèce a-t-elle des dents ? Que nous disent toutes ces informations sur le régime alimentaire des poissons ?
    Points de discussion :

    Utilisez les informations fournies dans l'affiche : Poisson osseux – anatomie interne comme matériel de discussion pour chacune de ces caractéristiques. Les points d'intérêt particuliers peuvent être :

    • Pouvez-vous identifier si le poisson est mâle ou femelle ? Remarque – vous ne pourrez peut-être pas le faire si le poisson est juvénile ou a frayé juste avant la capture.
    • Pouvez-vous identifier l'un des contenus de l'estomac?
    • L'intestin est-il court ou long et enroulé ?
    Points de discussion :

    La vessie natatoire est-elle encore intacte ? Si c'est le cas, il apparaîtra comme un sac rempli d'air.

    Points de discussion :
    Points de discussion :

    La structure des branchies est composée de trois éléments : les filaments branchiaux, les arcs branchiaux et les branchiospines. Référez-vous à l'affiche : Poisson osseux – anatomie interne.


    L'anatomie d'un poisson osseux

    • Contribution de Shannan Muskopf
    • Instructeur de biologie au lycée au district scolaire de Granite City
    • Provenant de Biology Corner

    I. Anatomie d'un poisson (Coloriage)

    La plupart des vertébrés ont le même plan corporel de base en ce qui concerne les organes internes. Comme les autres vertébrés, les poissons ont un œsophage qui mène à l'estomac où la nourriture est digérée et acheminée vers l'intestin. Les déchets sortent du poisson par l'anus. Certains poissons ont une vessie natatoire qui peut aider à la flottaison. Les poissons ont un cœur à deux chambres qui est étroitement associé aux branchies. Le cœur pompe le sang sur les branchies où il s'oxygéne et commence son chemin à travers le reste du corps, fournissant cet oxygène avant de renvoyer le cœur. Ce type de circulation est appelé circulation à boucle unique. Les amphibiens, les mammifères et les oiseaux ont une circulation à double boucle, où le sang quitte le cœur, va aux poumons, puis retourne au cœur avant d'être pompé vers le corps.

    1. Nageoire caudale (bleue)
    2. Rein (vert)
    3. Nageoire dorsale (jaune)
    4. vessie natatoire (bleu)
    5. Essophage (jaune)
    6. Opercule (marron)
    7. --- Système de ligne latérale (noir)
    8. << Échelles (violet)
    9. Branchies (rouge)
    10. Coeur (rose)
    11. Nageoire pelvienne (vert)
    12. Foie (brun)
    13. Estomac (vert)
    14. Intestin (bleu foncé)
    15. Organes reproducteurs (orange)
    16. Nageoire anale (rose)

    II. Les écailles de poisson indiquent l'âge d'un poisson

    Regardez l'image de l'écaille de poisson, comme un arbre, les écailles montrent des anneaux qui indiquent des périodes de croissance. Des anneaux plus éloignés se produisent lorsque le poisson grandit bien et qu'il y a beaucoup de nourriture - pendant la saison estivale. Des anneaux rapprochés se produisent lorsque le poisson ne reçoit pas beaucoup de nourriture et grandit lentement. Sur l'échelle, vous pouvez identifier la croissance estivale et la croissance hivernale. (Il y aura plusieurs anneaux dans chacun). Le noyau représente le poisson à sa naissance, sous forme d'alevins. Les anneaux près du bord sont les périodes de croissance les plus récentes.

    Colorez les périodes de croissance estivales en vert. | Colorez les périodes de croissance hivernale en bleu.

    Quel âge a ce poisson (en années) ?

    III. Les nageoires de poisson sont utilisées pour nager

    Les nageoires des poissons sont utilisées pour nager mais chacune a un travail spécifique. La nageoire dorsale est parfois divisée en une nageoire dorsale antérieure et postérieure. Les deux sont utilisés pour aider le poisson à maintenir sa position verticale dans l'eau. La nageoire anale a la même fonction. Les nageoires pectorales et pelviennes sont utilisées pour la direction et la nageoire caudale est utilisée pour propulser le poisson vers l'avant. Les poissons nagent dans un mouvement latéral. Les mammifères aquatiques nagent avec un mouvement de haut en bas, ce qui est cohérent avec leur relation évolutive avec les mammifères terrestres.


    À l'intérieur de la cavité corporelle

    Regardez le manuel Fish Necropsy avant de commencer, vous y trouverez de bonnes images de dissection.

    Ouvrez la cavité cœlomique principale en pratiquant une incision de l'évent vers l'avant jusqu'à juste derrière la tête. Notez que vous coupez plusieurs couches de tissus : la peau, les muscles et le péritoine, une membrane lisse qui tapisse l'intérieur de la cavité corporelle. Vous voudrez peut-être retirer un côté de la paroi corporelle, exposant ainsi les organes internes.

    Le foie

    Le foie est gros, il sécrète de la bile dans le vésicule biliaire, d'où la bile passe dans l'intestin. La vésicule biliaire ressemble généralement à une petite ampoule verte à la surface du foie.

    Tube digestif

    Le tube digestif des poissons est à peu près similaire à celui des mammifères. La nourriture passe de la bouche vers l'œsophage jusqu'à l'estomac. Vous pourrez peut-être voir ceca pylorique, qui fonctionnent comme des glandes digestives accessoires (les mammifères n'en ont pas). Regardez attentivement l'estomac. Le pyloris, où le chyme partiellement digéré sort de l'estomac, n'est pas à l'extrémité postérieure, il est plus proche de l'antérieur. Vous verrez de petits vaisseaux sanguins à l'extrémité postérieure de l'estomac, mais ce n'est pas là que va le chyme. Recherchez le caecum pylorique pour trouver le début de l'intestin. L'intestin est assez long. Vous pouvez trouver des restes de nourriture dans l'estomac. Cela risque de sentir mauvais. Je recommande de couper l'estomac une fois que vous avez terminé avec tout le reste. Vous pourrez également trouver le pancréas près du caecum pylorique.

    Système digestif sur le manuel d'autopsie des poissons

    Vessie natatoire

    La vessie natatoire est une grande structure de couleur claire près de la face dorsale de la cavité corporelle. Il est facile à trouver s'il est rempli de gaz, mais facile à manquer s'il est vide. Les poissons osseux peuvent ajuster leur flottabilité en mettant du gaz dans la vessie natatoire. Le gaz le plus abondant dans la vessie natatoire est l'oxygène, qui est libéré du sang dans la glande gazeuse. La glande gazeuse génère de l'acide lactique, acidifiant le sang dans la glande gazeuse et l'amenant à libérer son oxygène (rappelez-vous le décalage de Bohr ? Dans la glande gazeuse, l'oxygène est libéré principalement par un effet connexe, l'effet Racine.). Cette glande est accompagnée d'un contre-courant spécialisé pour maintenir le gradient incroyablement fort de pression partielle d'oxygène entre la vessie natatoire et le sang. Certains poissons peuvent avoir plus de 100 atmosphères de pression partielle d'oxygène dans la vessie natatoire, mais leur sang ne peut jamais contenir plus d'O2 pression que l'eau environnante, qui ne contient jamais plus d'O2 pression que l'air (0,2 atm).

    Étant donné que la vessie natatoire se développe à partir de l'œsophage, elle est couverte par le système digestif du manuel d'autopsie du poisson.

    Gonades

    Chez un poisson prêt à se reproduire, les gonades peuvent être les plus gros organes de la cavité corporelle, sinon ces organes peuvent être assez petits. Si votre poisson est une femelle, vous devriez pouvoir voir les petits œufs dans le seul ovaire chez un mâle, les deux testicules apparaîtra lisse et laiteux.

    Reins et vessie urinaire

    Les reins de poisson ne créent pas un fort gradient osmotique, c'est pourquoi les poissons ne peuvent pas produire d'urine hyperosmotique. Les reins des poissons ne ressemblent pas du tout aux reins des mammifères. Ils sont longs, minces et sombres, et situés tout en haut de la cavité corporelle, juste ventrale par rapport à la colonne vertébrale. La plupart des déchets azotés sont sécrétés par les branchies et non par les reins. L'urine produite par le rein pénètre dans la vessie, qui sort dans l'évent. Voir le manuel Fish Necropsy pour de bonnes photos.

    En plus de ses fonctions osmorégulatrices, le rein remplit également hématopoïèse, la production de nouvelles cellules sanguines. Cela peut sembler une fonction surprenante pour un rein, mais les reins des mammifères sécrètent également une hormone (érythropoïétine ou EPO) qui régule l'hématopoïèse.

    Système hématopoïétique sur le manuel d'autopsie des poissons

    Cœur

    Le cœur est situé juste sous les branchies. La totalité de la production cardiaque va d'abord aux branchies, après quoi le sang oxygéné est envoyé au reste du corps. Après avoir examiné les autres organes, essayez de couper plus de tissus environnants pour révéler le cœur. Au début, cela peut ressembler à une tache sombre, mais sentez-la avec vos doigts. La partie ferme et caoutchouteuse est la ventricule, qui pompe le sang. La partie la plus douce est la atrium, qui recueille le sang sous une pression inférieure avant le pompage. Le sang du ventricule est pompé directement dans les branchies. N'oubliez pas que chez les poissons, le sang n'est pompé qu'une seule fois au fur et à mesure qu'il traverse les branchies et la circulation systémique. Le cœur de poisson est considéré comme à deux chambres, mais vous pouvez observer plus de chambres que cela, voir cet article pour une description. Pour plus de détails et une excellente illustration, voir Morphologie cardiaque et pression artérielle chez le poisson zèbre adulte.

    Système circulatoire sur le Fish Necropsy Manual

    Cerveau & Yeux

    Il est possible, mais difficile, d'examiner le cerveau de ces poissons. La meilleure stratégie consiste à couper la tête près de la première vertèbre. Retirez ensuite soigneusement le sommet osseux de la tête, révélant le sommet du cerveau.

    Si vous disséquez les yeux, vous trouverez la lentille à l'intérieur. Les lentilles de poisson sont presque sphériques contrairement aux mammifères, les poissons concentrent leurs yeux en déplaçant la lentille d'avant en arrière plutôt que de changer la forme de la lentille. Le cristallin, constitué de protéines, est transparent lorsque le poisson est vivant, mais devient blanc et presque opaque après la mort du poisson.

    Système nerveux sur le manuel d'autopsie des poissons


    Dissection des poissons en ligne


    Dissection virtuelle des poissons : Island Kelpfish (Alloclinusholderi) Crédit photo : IRM et 3D par UCSD Keck Center for fMRI CT data from Digimorph à l'Université du Texas à Austin Courtesy UCSD Keck Center for fMRI CT data from Digimorph à l'Université du Texas à Austin

    Les étudiants, les scientifiques ou toute personne disposant d'une connexion Internet pourront sonder et disséquer numériquement différents types de poissons de n'importe où dans le monde à l'aide de leur ordinateur de bureau. Des chercheurs de l'Université de Californie à San Diego ont appliqué la technologie d'imagerie par résonance magnétique, ou IRM, pour créer un catalogue en ligne 3D haute résolution de poissons de la collection de vertébrés marins de la Scripps Institution of Oceanography. La collection de vertébrés marins, ou « poissons » de Scripps, fait partie des collections les plus vastes et les plus complètes du genre, contenant 90 % de toutes les familles de poissons connues. Avec plus de 2 millions de spécimens, la collection est utilisée par des chercheurs du monde entier pour étudier la systématique, la biodiversité, la physiologie, l'écologie et la conservation des poissons. Grâce au projet Digital Fish Library, les coordinateurs imageront au moins une famille de poissons sur 482 dans le monde.

    Comment utiliser cette collection ?

    Hastings : Avec plus de 2 millions de spécimens, la collection est utilisée par des chercheurs du monde entier pour étudier la systématique, la biodiversité, la physiologie, l'écologie et la conservation des poissons. La collection comprend environ six mille espèces de poissons. L'un des objectifs de recherche de la Scripps Fish Collection est d'étudier l'évolution des poissons et nous interprétons l'évolution et l'écologie dans une certaine mesure des poissons en fonction de leur anatomie interne. Décrire l'anatomie interne des poissons est relativement difficile. Cela nécessite une dissection fastidieuse de spécimens entiers, mais cette nouvelle technologie nous permettra désormais d'entrer et d'examiner de manière beaucoup plus rigoureuse l'anatomie interne des spécimens sans avoir à faire ces dissections très fastidieuses.

    Comment les poissons sont-ils numérisés ?


    Coupes de poissons par IRM : Requin des Galapagos (Carcharhinus galapagensis) Crédit photo : UCSD Keck Center for fMRI

    Les poissons sont scannés avec un Imageur à Résonance Magnétique (IRM). Une explication simplifiée est qu'une force magnétique très forte aligne de nombreuses molécules d'eau dans les tissus des poissons. Various radio frequences can then be used to interpret how these spinning particles wobble on thier axies, and through analysis, be used to differentiate tissue types and locations. The scans, when interpreted mathematically, result in high resolution, three dimensional images which enable visualizaton of all the various internal organs and tissues. Different tissue types can be color coded enabling students to easily compare similar tisue structures within different fish. The scans are being done at the University of California at San Diego's (UCSD) Keck Center for Functional Magnetic Resonance Imaging (fMRI).


    Perch Dissection 2

    The fish in the class Osteichthyes have bony skeletons. There are three groups of the bony fish — ray-finned fish, lobe-finned fish, and the lung fish. The perch is an example of a ray-finned fish. Its fins have spiny rays of cartilage &/or bone to support them. Fins help the perch to move quickly through the water and steer without rolling. The perch also has a streamline body shape that makes it well adapted for movement in the water. All ray-finned fish have a swim bladder that gives the fish buoyancy allowing them to sink or rise in the water. The swim bladder also regulates the concentration of gases in the blood of the fish. Perch have powerful jaws and strong teeth for catching and eating prey. Yellow perch are primarily bottom feeders with a slow deliberate bite. They eat almost anything, but prefer minnows, insect larvae, plankton, and worms. Perch move about in schools, often numbering in the hundreds.

    The scientific name for the yellow perch, most often used in dissection, is Perca flavescens (Perca means “dusky” flavescens means “becoming gold colored”). The sides of the yellow perch are golden yellow to brassy green with six to eight dark vertical saddles and a white to yellow belly. Yellow perch have many small teeth, but no large canines. Yellow perch spawn from mid-April to early May by depositing their eggs over vegetation or the water bottom, with no care given. The eggs are laid in large gelatinous adhesive masses.

    Preserved perch, dissecting pan, scalpel, scissors, forceps, magnifying glass, dissecting pins, apron, gloves, eye cover, tape measure


    Identifying internal structures of dissected fish - Biology

    Starfish Dissection Lab

    Introduction:

    Echinoderms are radially symmetrical animals that are only found in the sea (there are none on land or in freshwater). The word "echinoderm" means "spiney-skin" in Greek. Many, but not all, echinoderms have spiney skin. There are over 6,000 species of echinoderms. Echinoderms usually have five appendages (arms or rays), but there are some exceptions.

    Radial symmetry means that the body is a hub, like a bicycle wheel, and tentacles are spokes coming out of it (think of a starfish). As larvae, echinoderms are bilaterally symmetrical. As they mature, they become radially symmetrical. Most adult echinoderms live on the bottom of the ocean floor. Many echinoderms have suckers on the ends of their feet that are used to capture and hold prey, and to hold onto rocks in a swift current.

    SPECIES: Asterias forbesi ou Asterias rubens ( Asterias forbesi…however is the more widely accepted species name)

    Sea stars (group name Stelleroidea) are sometimes called starfish, though they are not real fish (they lack both vertebrae and fins). There are two sub-types of sea stars:

    Asteroideas : these are the true sea stars and sun stars

    Ophiuroideas : these are the brittle stars and basket stars

    Asteroideas
    Ophiuroideas

    The differences between the two sub-types lies in how the arms connect to the central disk. Ophiuroids have rays that do not connect with each other. There is a distinct boundary between the rays and the central disk. Asteroids have rays that are connected to each other. Also it is harder to tell with asteroids where the central disk ends and the rays begin. The sea star's top surface (or skin) looks spiny if you examine it. If you look very closely you will notice that there are different types of growths on the surface. Some bumps are used to absorb oxygen, these bumps are called dermal branchiae. Pedicellaria are pincher-like organs used to clean the surface of the skin. Barnacle larvae could land on a sea star and start growing if it were not for these organs.

    Each sea star had hundreds of tiny feet on the bottom of each ray. These are tube feet, or podia. These tiny feet can be filled with sea water. The vascular system of the sea star is also filled with sea water. By moving water from the vascular system into the tiny feet, the sea star can make a foot move by expanding it. This is how sea stars move around. Muscles within the feet are used to retract them. Each ray of a sea star has a light sensitive organ called an eyespot. Though it cannot see nearly as well as we do, sea stars can detect light and its general direction. They have some idea of where they are going.

    The diet of sea stars includes all types of mussels and other bivalves with clams and scallops being the most common meals for the sea star. The means of obtaining the food is quite unique in the animal kingdom. In order to make a meal out of a clam or scallop the sea star must use its tube feet as a way to "feel around" in order to find its food because they lack the ability to visually see. Once a clam has been designated for a meal, this is how the sea star will go about making a meal of a clam:

    The sea star will use its rays and suckers on its tube feet to pry open the clam shell.

    The sea star will then extend its stomach out of its mouth and into the clam's own shell.

    The hepatic caeca will produce powerful digestive enzymes that will dissolve the soft body of the clam allowing the sea star to absorb this with its stomach.

    When done feeding, the sea star will then use its retractor muscles to pull the stomach out of the clam and back into its mouth.

    Sea Star Eggs & Scientific Research

    Female sea stars produce large amounts of eggs and are readily available. Due to this, scientists have an almost endless supply of eggs available for research studies. Recently, scientists have studied the sea star eggs for their research in the areas of reproductive and development studies. The eggs (correctly called "oocytes") are harvested and stored in their pre-meiosis phase and then stimulated later to complete their division. This allows the scientists to study the development of the eggs at any point in the cell division. Scientists hope to learn more about the process of the cell division involved with the regenerative ability of the the sea stars.

    DISSECTION PROCEDURE:

    Part 1: External Anatomy

    1. Place the starfish on your dissection tray with its aboral surface facing upward.

    2. Using your diagram sheets and the pictures below to locate the following structures, and note their functions:

    ¨ Arms or Rays: these are the five extensions that you see projecting from the middle of the starfish. These are highly regenerative and are replaced easily when damaged. You might even see one of our starfish that has a ray that is significantly smaller than the rest of them. This is because the ray had been damaged or lost and it has regenerated a new one. The two rays which are closest to the madreporite are known as Bivium. The other three rays are referred to as the Trivium .

    ¨ Central Disk: this is the middle area of the starfish from which the rays extend. It is often poorly defined and difficult to locate the perimeters, but on some you may be able to distinguish a pentagon shaped area.

    ¨ Aboral Surface : the aboral surface is the surface that does not contain the mouth.

    ¨ Madreporite : this is a small, white, circular area that is located in the central disk area. It is usually off-center and is sometimes called the sieve plate . It is used by the starfish to take in water to fill its water-vascular system. If you scratch it with your probe you will notice that it is rather hard and feels like stone.

    ¨ Anus : the anus is rather minute and difficult (pretty close to impossible!) to see but it is also located on the central disk. Wastes are excreted through this opening to the outside of the starfish.

    ¨ Spines : the entire aboral surface is covered with many short, rough, limy spines

    ¨ Eyespot : the eyespot is located at the distal end of each ray. It is a collection of photosensitive cells which the starfish uses to detect light or absence of light.

    3. Now flip your starfish over so you can view the oral surface. Use your diagram sheets and the pictures below to identify the following structures:

    ¨ Ambulacral Groove : this is where the tube feet are located. They are found along each ray.

    ¨ Ambulacral Spines : these are slender rods located on the margins of the ambulacral grooves.

    ¨ Tube Feet : soft, slender, with expanded tips. There are two or more rows in each ambulacral groove.

    ¨ Mouth : opening in the middle directly beneath the central disk where all the arms connect.

    Part 2: Internal Anatomy

    1. Use the scissors to cut off the extreme tip of each arm of the bivium. Then cut along the lines labeled A, B, and C as shown in the diagram below. Do this to both of the rays of the bivium.

    2. In turn, lift and carefully remove the aboral surface of each arm, loosening the delicate mesentaries beneath by which the soft organs are attached. Also, cut around the central disk to expose the stomach underneath.

    3. Use your diagram sheets and the pictures below to identify the following structures:

    ¨ Cœlom: space containing the internal organs lined with thin ciliated peritoneum

    ¨ Stomach: sack-like structure found underneath the central disk.

    ¨ Retractor Muscles : small, sinewy structures that connect to the stomach. These are used to pull the stomach back into its mouth once the starfish is done feeding.

    ¨ Hepatic caecum : long, greenish organs found in each ray. Has many finger-like lobes. These organs are used for secreting digestive juices and enzymes needed for feeding. The plural form of the word is "hepatic caeca".

    ¨ Gonades : small, bi-lobed structures found below the hepatic caeca in each arm. May be very small in some specimens due to the fact that the starfish may not be sexually mature yet.

    4. In order to determine the sex of your starfish, you must examine a small portion of the gonad with the microscope.

    5. Make a mounted slide by taking a SMALL PORTION of the gonad and placing it on the microscope slide. Cover this with a cover slip and observe under the low power objective.

    6. If your starfish is a female you will see the eggs. This resembles small circular-looking objects. Below is a picture of what starfish eggs will look like under magnification.

    7. If your starfish is a male you will see the sperm. Instead of seeing circular objects you will see something that resembles sand. These are the sperm cells. Your specimen may not be as clear as the one below, in fact it may just look like tiny grains of sand. but starfish sperm look like the picture below.

    Part 3: Water Vascular System

    1. Remove the stomach from the central disk area.

    2. You will now be able to see the calcite skeletal system of the starfish and also the parts of its water vascular system. Use you diagram pages to locate the following structures:

    ¨ Anneau Canal : hard, calcium-based, ring-like structure around the mouth region.

    ¨ Tiedemann bodies: nine, small swellings in the ring canal.

    ¨ Ampullae : many, small, spherical structures in the floor of the coelom. These connect to the tube feet.

    ¨ Tube feet : the tube feet function in locomotion, feeding, and respiration. The tube feet in a starfish are arranged in grooves along the arms. They operate through hydraulic pressure. They are used to pass food to the oral mouth at the center, and can attach to surfaces.

    3. Dispose of your starfish in the garbage and clean up your trays and utensils.

    4. Complete your lab review worksheet. Cliquez sur ICI for the Starfish Dissection Lab Companion that will detail what you will need to know for the quiz.


    Voir la vidéo: PISCICULTURE: des poissons bien élevés? - Cest Pas Sorcier (Mai 2022).