Informations

Quels nerfs sensoriels spécifiques agissent comme des récepteurs pour les « épingles et aiguilles » (neuropathie) ?

Quels nerfs sensoriels spécifiques agissent comme des récepteurs pour les « épingles et aiguilles » (neuropathie) ?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Selon cette excellente réponse, la différence entre la « douleur » et les « épingles et aiguilles » (neuropathie) est que différents récepteurs (nerfs sensoriels) se déclenchent en réaction à différents stimuli.

Différents types de récepteurs de la douleur (chaud/froid, pression, etc.) envoient des signaux de douleur au cerveau.

Différents récepteurs sont responsables de l'envoi de signaux de neuropathie au cerveau. Ces récepteurs sont généralement déclenchés lorsque le nerf reçoit un manque de flux sanguin.

Selon l'article de Wikipédia sur les récepteurs sensoriels, il ne semble pas y avoir tout nerfs qui produisent des sensations d'épingles et d'aiguilles au cerveau…

Alors je demande: Quels sont les types spécifiques de nerfs/récepteurs qui envoient des signaux « épingles et aiguilles » au cerveau ? Comment s'appellent-ils ?

J'imagine qu'il doit s'agir d'un récepteur spécifique et spécialisé qui (peut-être) commence à se déclencher si ses sens "quelque chose ne va pas" (comme une diminution du flux sanguin vers la zone, etc.), ou c'est ça tous les récepteurs sensoriels sont capables de tirer des signaux "épingles et aiguilles" dans des circonstances particulières.


La sensation d'épingles et d'aiguilles (PAN) et la douleur proviennent des mêmes nerfs. Le processus physiopathologique est cependant différent. La PAN est caractéristique d'une lésion nerveuse et constitue donc une réaction pathologique. La douleur est une réaction physiologique à un stimulus perçu comme inquiétant. Physiopathologiquement parlant, la sensation PAN est une distorsion dans le traitement des stimuli somatosensoriels due à une lésion des nerfs périphériques. Bien sûr, la sensation PAN proviendra des nerfs somatosensoriels. Les nerfs moteurs purs ne provoqueront pas une telle sensation.